L'Institut > Communiqués > Communiqués, Opinions



Non aux Barbares !   19/03/2006

Non aux Barbares !

par Patrick Devedjian
http://www.blogdevedjian.com/


Le 24 avril 1915, mon grand-père fut sauvé du génocide par son voisin et ami, colonel de l’armée turque, qui lui dit la veille : " M. Devedjian, vous allez être convoqué demain, n’y allez pas ! " C’est grâce à cet ami turc que j’existe.

J’ai une profonde admiration pour Oran Pamuk ou pour Yachar Kemal, deux grands écrivains turcs qui peuvent faire espérer dans la Turquie de demain, et qui, tous deux, ont reconnu le génocide des arméniens.

Je suis d’autant plus bouleversé par la manifestation négationniste organisée hier à Lyon par des Turcs, et portée par les Loups gris, organisation d’extrême droite turque, contre le monument qui doit être érigé à la mémoire du génocide arménien.

Une élue de Lyon, seule heureusement il est vrai, a osé dire : " à ce que je sache, les Arméniens ne sont pas morts en 1915 pour Lyon ou pour la France "… Les Arméniens comme les Juifs, les Cambodgiens ou les Tutsis ont simplement été exterminés parce que d’autres leur déniaient tout droit à vivre. Même si accessoirement, un certain nombre d’Arméniens sont morts pour la France dans l’armée d’Orient pendant la guerre de 1914-1918.

C’est la France, patrie des droits de l’homme, qui est insultée : il ne s’agit pas de " faire plaisir " à une communauté en lui accordant un monument, il s’agit de l’essence de notre démocratie, de notre conception de l’homme qui implique la dignité et les droits de chaque être humain quel que soit sa race, son sexe ou sa religion.

Chaque fois que nous regardons l’histoire dans toute sa vérité, nous progressons pour éviter que se reproduisent les mêmes erreurs. C’est toute la grandeur du discours de Chirac en juillet 1995 qui reconnaît la responsabilité de la France (et pas seulement du régime de Vichy !) dans la déportation des juifs : cette vérité nous aide à ne pas récidiver avec quiconque !

En laissant les Turcs manifester sur notre territoire leur refus de reconnaître le génocide arménien, nous insultons toutes les victimes de génocide, qu’il s’agisse de la Shoah, du Cambodge ou du Rwanda, nous insultons toutes les victimes de l’histoire, des protestants aux noirs réduits en esclavage, nous permettons que de tels faits se reproduisent. Non aux Barbares !

 


Retour...



© 2013 - Institut Tchobanian

Retour à la page d'accueil Plan du site