L'Institut > Communiqués > Communiqués, Opinions



Lyon : opposition à la construction d'un mémorial du génocide arménien   1/04/2006


Une Conseillère municipale à Lyon s'oppose à la construction d'un mémorial du génocide arménien

Ci-dessous les réactions :

 

M. Nicolas SARKOZY
Président de l'U.M.P.
55 rue La Boétie
75008 PARIS 

Paris, le 1er avril 2006


Monsieur le Président,

L'Institut Tchobanian souhaite attirer votre attention sur la conduite et les propos inadmissibles tenus par Madame Marie-Chantal Desbazeille, Conseillère municipale UMP de Lyon et suppléante du député UMP Christian Philip.

Au-delà de son obstination à s’opposer à la construction d’un mémorial du génocide arménien Place Antonin Poncet à Lyon, Madame Desbazeille a ajouté l'insulte à la provocation en déclarant : " les Arméniens, en 1914, ne sont pas morts pour Lyon ou pour la France ".

Ces paroles blessantes et relevant d’une profonde inculture sont indignes d’une représentante d’un parti politique tel que l’UMP dont elle se réclame.

Vous trouverez ci-joint les réactions de M. Patrick Devedjian et d'Antoine Bagdikian (Pdt. de l’Association Nationale des Anciens Combattants et Résistants Arméniens., ANACRA)

Par son attitude et ces paroles, Madame Desbazeille, pourtant politiquement isolée au sein de son groupe, jette le discrédit sur l’U.M.P. Face à cet affront, déjà choqués par la manifestation négationniste des " Loups gris ", organisation extrémiste turc, du 18 mars dernier à Lyon, et à la veille du 24 avril, date de commémoration du génocide arménien de 1915, nous attendons de votre part un acte fort pour condamner les propos de Madame Desbazeille.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de nos sentiments distingués.

Jean Varoujan Sirapian
Président fondateur de Institut Tchobanian


M. Nicolas SARKOZY
U.M.P.
55 rue La Boétie
75384 PARIS cedex 08

Valence, le 31 mars 2006

Monsieur le Président,

Au nom des Français d’origine arménienne de la région Valentinoise, l’Organisation Arménienne Démocrate Libérale souhaite attirer votre attention sur le comportement et les propos inacceptables tenus par Madame Marie-Chantal DESBAZEILLE, Conseillère municipale UMP de Lyon et Suppléante du député UMP Christian PHILIP.

En effet, au-delà de son acharnement à s’opposer à la construction d’un mémorial du génocide arménien Place Antonin PONCET à Lyon, Madame DESBAZEILLE a insulté les Français d’origine arménienne en déclarant : " les Arméniens, en 1914, ne sont pas morts pour Lyon ou pour la France ".

Ces paroles blessantes et relevant d’une profonde inculture sont indignes d’une représentante d’un parti politique tel que l’UMP dont elle se réclame.

Nous joignons à ce courrier les réactions de M. Patrick DEVEDJIAN et de l’Association Nationale des Anciens Combattants et Résistants Arméniens.

Politiquement isolée au sein de son groupe, Madame DESBAZEILLE, par son attitude et ces paroles, jette le discrédit sur l’U.M.P. Déjà éprouvés par la manifestation négationniste de " loups gris " qui s’est déroulée à Lyon le 18 mars dernier, et à la veille du 24 avril, nous attendons face à cette offense un acte fort, en l’occurrence l’exclusion de Madame DESBAZEILLE de l’U.M.P.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de nos sentiments distingués.

ADL Valence


Madame Marie-Chantal DESBAZEILLE
Suppléante de Monsieur le Député Christian PHILIP
79 rue Duguesclin
69006 LYON

Paris, le 27 mars 2006

Madame,

Votre appréciation sur le fait que " les Arméniens, en 1914, ne sont pas morts pour Lyon ou pour la France " a provoqué non seulement dans notre association créée en 1917 et les Français d’origine arménienne mais aussi dans les rangs de nos amis de la Résistance une très vive émotion sinon une colère légitime.

Permettez-nous Madame d’être aussi direct : soit vous êtes réellement ignorante de l’Histoire soit vous avez souhaité nuire à la Mémoire des Arméniens morts pour la France.

Je vous laisse donc le soin de lire les 3 brochures que nous avons publiées et que je vous joins.

Brochure 1 : La Première guerre Mondiale. L’engagement volontaire des Arméniens dans les rangs de l’armée française. Regardez donc cette photo : plusieurs centaines d’Arméniens défilent sur les Champs Elysées avant de se rendre dans les bureaux de recrutement des Invalides. Le front de l’Est de la France. Le Régiment de Marche le plus décoré de France. " La Tranchée des Arméniens " en Picardie parce qu’ils tombaient en masse. Les stèles de Verdun, de Douaumont, dans l’Allée des Combattants étrangers du Cimetière du Père Lachaise et dans de nombreuses villes de France..

Le Front d’Orient avec les actes de gloire jusqu’en 1920. Lisez donc Anatole France en dernière page et les déclarations des généraux Gouraud, Brémond, Allenby ..

Brochure 2 : La seconde guerre, la Résistance à Paris et dans tout le pays et aussi à Lyon dans le groupement Carmagnole !!!

Brochure 3 : Les Arméniens dans les camps de concentration et dans la Légion d’Orient.

Maintenant, j’attends avec impatience de connaître votre opinion sur les Arméniens au vu de ces brochures élaborées d’après des sources françaises. J’espère que vous y serez sensible et que cela vous donnera un éclairage nouveau sur l’engagement des Arméniens, qui sans être encore citoyens français, sont allés au bout de leur engagement par amour de la France.

Je ne pense pas que les Turcs, que vous semblez soutenir, et ennemis de la France pendant les deux conflits, seraient en mesure de vous fournir, pour votre belle liberté de parole de ce jour, autant de " Morts pour la France ".

Bien sur, et cela en fonction de votre propre réponse, nous aviserons de la suite à donner à ce que nous considérons comme une atteinte grave à la mémoire des victimes.

Je vous prie d’agréer, Madame, l’expression de mes sentiments distingués.

Antoine BAGDIKIAN
Président de l’Association Nationale 
des Anciens Combattants et Résistants Arméniens
ANACRA


Retour...



© 2013 - Institut Tchobanian

Retour à la page d'accueil Plan du site